• Vie Etudiante,
  • Etudiants,
  • Vie de l'Université,

Compte-rendu de la conférence "Le juriste, créateur d'entreprise"

Mercredi 27 novembre dernier, dans le cadre des Semaines de l’Insertion Professionnelle, la Faculté de droit a organisé une conférence intitulée : "Le juriste, créateur d'entreprise".

Les étudiants ont rencontré les différents intervenants ayant aimablement répondu à l’invitation de la Faculté :

- Martine AMSELLAM-ZAOUI, Notaire et créatrice d'office notarial par voie de concours,

- Baptiste GINDRE, associé et gérant de l'Agence immobilière GINDRE,

- Jean-François GLEIZAL, Gérant de CERIP Assurances, Président de l’Association Lyonnaise pour l’enseignement de l’Assurance (ALEA),

- Lionel LAMARQUE, créateur et gérant d'ISOCRATE FORMATION, société spécialisée dans la formation professionnelle,

- Olivier BACH, Avocat Associé (spécialiste en droit social) chez YRAMIS AVOCATS.

Ces professionnels reconnus ont tour à tour présenté leur cursus et l’entreprise qu’ils ont créée ou reprise. Avec un enthousiasme communicatif, ils se sont exprimés sur leur vision du juriste créateur d’entreprise avant de répondre aux questions des étudiants.

L’accent a été mis sur l’importance d’une formation juridique d’excellence qui permet d’acquérir une méthodologie et un raisonnement adaptés aux exigences professionnelles. Bien entendu, l’importance des stages, des rencontres avec les professionnels ainsi qu’une nécessaire curiosité vis-à-vis du monde professionnel sont reconnus comme essentiels.

Si la Faculté de droit ne forme pas particulièrement à la création d’entreprise, elle donne des outils précieux dans le cursus d’un juriste animé de l’esprit d’entreprendre. En effet les intervenants n’ont pas caché les pressions pesant sur un chef d’entreprise : tout juriste n’est pas un entrepreneur dans l’âme.

Une expérience professionnelle en tant que salarié semble un préalable indispensable pour acquérir une pratique et élargir ses compétences, comprendre le fonctionnement d’une entreprise (cabinet d’avocat, d’assurances, étude de notaire, association, société etc…) avant d’envisager une création.

La rigueur, la ténacité, l’adaptabilité, la remise en question, la passion sont les qualités unanimement citées par nos professionnels : face à une activité chronophage et lourde de responsabilités, tous ont souligné leur liberté et le bonheur qu’ils en retirent au quotidien.

Le contexte économique, de tous temps, peut sembler un handicap insurmontable pour certains, et un simple paramètre pour des créateurs d’entreprises volontaires. C’est le message très positif et plein d’espoir que nos intervenants ont souhaité transmettre aux étudiants.

 
De g. à d. : Lionel Lamarque, François Bloch, Quentin Nemoz-Rajot,
Jean-François Gleizal, Baptiste Gindre, Martine Amsellam-Zaoui