• Recherche,

Du corps au texte

Evènement | 19 novembre 2005

Autour de la philosophie de Merleau-Ponty et Paul Ricoeur

Merleau-PontyJournée d'études, samedi 19 novembre 2005 de 10h à 17h. Journée d'études organisée par le Centre de Recherches Philosophiques (C.R.P. - Directeur : D. PARROCHIA), 18 rue Chevreul, 69007 Lyon Tél. : 04 78 78 71 27

Argumentaire :

RicoeurDu corps au texte renvoie à un parcours propre à la philosophie française d'après les années 45 jusqu'à 85 : on peut dire qu'au long de ce parcours se joue l'originalité de la phénoménologie française. On parle souvent des différents tournants de la phénoménologie à la française, tel que le tournant théologique (Dominique Janicaud) ou de versions more gallico demonstrata de l'herméneutique phénoménologique (Jean Greisch), sans questionner les vrais responsables de ces décisions méthodologiques, les fondements sur lesquels repose le corpus de la pensée phénoménologique française, à savoir le corps et le texte. Ces deux notions sont, si l'on peut dire, le guide transcendantal pour deux entreprises philosophiques essentielles, celle de Merleau-Ponty et de Paul Ricœur.

1. Ces deux projets ont pour but d'approfondir et de dépasser la phénoménologie husserliene, notamment son aspect rationaliste, mais en suivant des concepts directoires différents. D'un côté, Merleau-Ponty voit dans le corps un foyer de sens plus primitif que la conscience, d'où la nécessite de chercher, derrière l'intuition constituante, un paradigme du véritable rapport au monde, à savoir la perception. De l'autre côté, Ricœur propose une autre modification de l'idée même de la phénoménologie par une greffe herméneutique sur le tuyau du corpus husserlian ; en conflit avec les présuppositions de l'idéalisme husserlien, l'herméneutique repose sur le fondement de la phénoménologie herméneutique en tant que texte. Au-delà de la divergence de leur points de vue, les deux projets envisagés ici partagent l'opposition féconde à l'égard de l'idéalisme husserlien : il ne s'agit pas, en effet, d'un rejet de la philosophie réflexive, mais, au contraire, d'un appropriement originaire de la conscience, d'un approfondissement suivi d'un dépassement de l'idéalisme transcendantal vers une autre configuration de la phénoménologie, selon la clé du je peux ou du je veux (qui remplace le classique je pense ).

2. Le parcours pourrait aussi être désigné par une autre formule : du cogito tacite au cogito blessé , parce que ces deux notions révèlent le visage caché du cogito husserlien, le revers de la médaille de l'évidence, de la transparence, à savoir le domaine des synthèses passives, l'unité du sens présumé mais jamais achevé, l'horizon ambigu du monde de la vie etc. Merleau-Ponty et Ricœur ont le grand mérite d'introduire au sein de la phénoménologie cette idée accablante de la finitude, sans déboucher sur une ontologie existentielle, emboîtant le pas de Heidegger, mais en préservant les grandes lignes tracées par Husserl.

3. Nous pouvons parler, en effet, d'une dimension ontologique de ces deux philosophies, mais, ce qui est le plus étonnant, c'est que les deux ontologies qui entourent le cogito tacite et le cogito brisé restent dans le même discours de l'inachevé. L'ontologie, après Husserl et au delà de Heidegger, est soit indirecte (Merleau-Ponty), soit brisée (Ricœur). L'ontologie qui se veut une élaboration de l'ordre pre-théorique, qui appelle un sens neuf de l'Etre, suit à la reconnaissance que le corps n'est pas un fait empirique, mais qu'il a signification ontologique . De même façon, l'ontologie ricœurienne, placée d'abord dans l'aval de l'existence, comme questionnement de l'être interprété, a comme objet le monde projeté par le texte.

Nous pouvons donc souligner que les trois éléments autour desquels ce projet gravite peuvent être formulés en trois questions :

1. Que veut dire corps et texte par rapport à la conscience constituante ?

2. Comment l'idée de la finitude modifie-t-elle les significations du cogito réfléchi ?

3. Que veut dire l'être pour une phénoménologie du corps et pour une phénoménologie herméneutique du texte ?

Document(s) à télécharger

INFOS PRATIQUES

Lieu(x)
Salle Nerson (15 quai Claude Bernard - 69007 Lyon)
Plan d'accès
Contact

B. DOREL (Lyon3) et P. MARINESCU (Lyon 3)

Type

Colloque / Séminaire

Thématique

Recherche