• Vie de l'Université,
  • International,

Jacques Comby élu au conseil d’administration de l’AUF

Evènement | 16 mai 2013

Jacques Comby
, Président de l'Université Jean Moulin Lyon 3 et président de la Commission des relations internationales et européennes de la CPU, a été élu pour un mandat de quatre ans au conseil d'administration de l’AUF - Agence universitaire de la Francophonie, le 10 mai 2013, lors de la 16e assemblée générale à São Paulo au Brésil.



Le conseil d’administration de l’AUF réunit des représentantsLogo Agence Universitaire de la Francophonie universitaires et des représentants des États et gouvernements. Jacques Comby portera le volet francophonie de la politique internationale de la CPU et représentera les établissements membres dans cette instance. La francophonie constitue un des axes que la CPU souhaite promouvoir en soutenant une approche novatrice et équilibrée de la coopération internationale.
 

L’Université Jean Moulin Lyon 3 et la francophonie


L’Université Jean Moulin Lyon 3 a fait de la Francophonie un objet d’enseignement et de recherche académiques en créant en 2001 l’Institut pour l’Étude de la Francophonie et de la Mondialisation - IFRAMOND - et en 2002 la première Chaire Senghor de la Francophonie, celle de Lyon.

IFRAMOND et la Chaire Senghor de Lyon sont maintenant reconnus au niveau national et international, en particulier par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), comme en témoigne l’accord-cadre signé le 20 février dernier entre l’OIF et l’Université Jean Moulin Lyon 3.


À ce jour, 458 étudiants ont été diplômés du Master 2 « Francophonie et Mondialisation » et 360 étudiants ont reçu le diplôme d’université « Étude de la Francophonie et de la Mondialisation ».

Sur le plan de la recherche, l’Université Jean Moulin Lyon 3 a mis en place une équipe de recherche « Francophonie, mondialisation et relations internationales », reconnue comme Équipe d’accueil par le Ministère français de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en 2011. Les recherches portent sur la Francophonie en tant que telle, aussi bien en science politique qu’en sciences sociales.

L’Université Jean Moulin Lyon 3 a délivré dix thèses de doctorat entre 2005 et 2012 portant sur l’objet « Francophonie ». Une quarantaine de chercheurs sont actuellement inscrits en doctorat à Lyon et dans le Réseau des Chaires Senghor de la Francophonie.