• Vie des personnels,

Publication : "La mort de l'État-providence", co-écrit par Jacques Bichot

Evènement | 3 octobre 2013

"La mort de l'État-providence - Vive les assurances sociales!", par Jacques Bichot proféesseur émérite à l'IAE Lyon et Arnaud Robinet.

La mort de l'État-providenceLe résumé :

Lourdement déficitaire, obèse, inutilement compliqué, traditionaliste, ingérable, l'État providence est à bout de souffle. La pénible agonie de ce géant qui redistribue le tiers du PIB entraîne la stagnation et le chômage ; elle empêche tout retour à l’équilibre des finances publiques.

L’acharnement thérapeutique ne fait qu’amplifier le sinistre : la destruction créatrice doit faire son œuvre. Il nous faut innover hardiment, remplacer l’État providence par de vraies assurances sociales, efficaces, compatibles avec l’économie d’échange : quand un secteur aussi important est fermé à la modernisation, les conséquences sont terribles !
Il nous faut en particulier rompre avec le mensonge qui fait des cotisations vieillesse la cause juridique de nos droits à pension, car payer la retraite de nos aînés ne prépare en rien la nôtre : celle-ci dépend des enfants que nous mettons au monde et que nous éduquons. Le jour où l’enseignement et les prestations familiales ne seront plus financés par des impôts et cotisations qui ne rapportent rien à ceux qui les paient, mais par une prime d’assurance retraite, nous cesserons de crouler sous les prélèvements obligatoires sans contrepartie. Quand l’échange social – un échange non marchand, fortement solidaire – aura remplacé la redistribution sociale, une des conditions les plus importantes pour le retour de la croissance et du plein emploi sera enfin réalisée.

Les Belles Lettres,
288 p.
Octobre 2013

A propos de Jacques Bichot 

Jacques Bichot, docteur en mathématiques et ès sciences économiques, est professeur émérite à l'IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Il a siégé 15 ans au Conseil économique et social et présidé durant 14 ans une importante fédération d’associations familiales. Il a écrit une quinzaine d’ouvrages, consacrés principalement aux questions monétaires et financières, aux politiques sociales, et à l’emploi.
Beaucoup de ses articles sont accessibles sur le site www.bichot.net.