• Vie Etudiante,
  • Etudiants,
  • Vie de l'Université,

Succès de la conférence "Le juriste, un atout pour l'entreprise"

Mercredi 13 novembre 2013, dans le cadre des Semaines de l’Insertion Professionnelle, la Faculté de droit a organisé une conférence intitulée : "Le juriste : un atout pour l’entreprise".

Semaines réussite 2013 vignette 80
Les étudiants ont rencontré les intervenants ayant aimablement répondu à l’invitation de la Faculté :

  • François BLOCH, associé du cabinet d’audit et d’expertise comptable KPMG, responsable national du marché des entreprises technologiques de croissance et directeur Rhône-Alpes/Auvergne/Franche-Comté/Bourgogne.

  • Yves CHAVENT, Président du Tribunal de Commerce de Lyon, cofondateur et actuel PDG de la société LCI International spécialisée dans l’affrètement et l’organisation des transports.

  • Aurélien CLOSEN, délégué régional de l’Association Française des Juristes d’Entreprise (AFJE) et responsable juridique du groupe Emile Maurin spécialisé dans le négoce et la distribution de produits industriels.

  • Géraldine MORRIS-BECQUET, Avocate au barreau de Lyon, déléguée du Bâtonnier, cabinet BMB avocats spécialisé en droit des affaires.

  • Gilles SABART, du groupe Saint Gobain spécialisé dans la production et la distribution des matériaux de construction. Docteur en droit, membre du Conseil de Faculté.

  • Bruno VERNEY, Directeur des services aux adhérents MEDEF Lyon Rhône.

Ces professionnels reconnus ont tour à tour présenté leurs fonctions et exprimé leurs avis sur le rôle du juriste dans le cadre d'une entreprise avant de répondre aux questions des étudiants présents.

Tous les intervenants ont souligné le rôle fondamental du juriste, qu’il soit externe tel un avocat ou interne à l’entreprise. L'indispensable cohabitation entre les différents professionnels est grandement ressortie de ces échanges, qui ont mis l’accent sur la nécessité de donner une réponse rapide et efficace à la direction, en privilégiant parfois - là encore dans une optique d’optimisation temporelle - des modes alternatifs de règlements des différends.

Pragmatisme, réactivité, parfaite connaissance des enjeux et des circonstances sont des qualités attendues par les chefs d'entreprise parfois profanes en matière juridique.
A l'égard de celui qui demeure le donneur d’ordre, le juriste se doit alors de traduire les normes juridiques afin d’en faciliter la compréhension et permettre une prise de décision éclairée.

L’importance d’une excellente formation juridique a été unanimement reconnue. De précieux  conseils ont été donnés aux étudiants afin d’optimiser leurs profils : l'importance des stages et des expériences extra-universitaires apparaissent comme des critères de recrutement majeurs tout comme la maîtrise de l’anglais des affaires.

L’attrait pour des diplômés disposant d’une double compétence (droit et management, droit et finance, etc…) est largement confirmé, tout comme la nécessité de se spécialiser afin de répondre aux demandes de plus en plus précises découlant de la complexification et de la prolifération des réglementations en vigueur.

 
 
Aurélien Closen, Géraldine Morris-Becquet, Yves Chavent, François Bloch,
Gilles Sabart, Bruno Verney et Quentin Nemoz-Rajot


Toujours dans le cadre des Semaines de l’Insertion Professionnelle, la Faculté de droit organise une seconde conférence le mercredi 27 novembre 2013 de 12 à 14h,en Amphi Malraux.

Le thème abordé cette fois sera : le juriste créateur d’entreprise.